Les techniques de semence de pelouse et de gazon

Avoir un gazon parfaitement semé permet d’obtenir une belle pelouse toute l’année. Bénéficiez de tous les conseils et de toutes les techniques en suivant cet article. Vous y trouverez la marche à suivre ainsi que les préparations à faire et les meilleures périodes pour la semonce de gazon.

Le moment opportun pour semer le gazon

Pour bien appliquer la semence pour gazon, vous devez procéder par étape. Commencez par retourner la terre en grosses mottes en automne. Finissez les préparatifs et commencez à semer printemps, d’avril à juin. Vous pourrez profiter d’un beau jardin en été. Vous pouvez également semer le gazon en début d’automne, vers septembre et octobre, lorsque la terre est encore chaude. Vous aurez moins de mauvaises herbes et la sécheresse estivale sera passée.

Bien vérifier la météo

Pour semer correctement votre gazon, les températures et les pluies sont très importantes. Une douce chaleur et des arrosages naturels réguliers apportent de l’humidité à la terre qui va optimiser la pousse du gazon. En fonction de votre région, pensez à bien évaluer les températures et la pluviométrie lors de semence, même dans les saisons indiquées.

Le bon mélange de gazon

Pour une pelouse parfaite, le choix du gazon est primordial. Il dépend de l’usage ultérieur de votre pelouse. Si vos enfants vont y jouer fréquemment ou si c’est pour un terrain de golf, les proportions de mélange sont différentes. Référez-vous au paquet de graines pour trouver les bonnes proportions. De ces dernières dépendent la rusticité et la résistance de la pelouse.

Les préparations à faire pour la semence de gazon

Avant d’entreprendre la mise en place de vos gazons, vous devez définit la destination des pelouses. En effet, chaque utilisation correspond des gazons bien spécifiques. Par exemple, il faut utiliser différentes semences pour gazon pour les pelouses ombragées et les aires de jeux.  Ensuite, il faut effectuer une bonne préparation du sol. Ce dernier doit être correctement drainé pour éviter de retenir l’eau. Travaillez le sol à la bêche sur 20 cm de profondeur. Enlevez toutes les racines, les pierres et les mauvaises herbes du terrain. Affinez ensuite la terre et pensez à installer votre système d’arrosage automatique. Avant de semer, griffez le sol tout en y incorporant du compost, du terreau ou du fumier. Enfin, semez le gazon. Brassez les graines pour plus d’homogénéité et gratter sur quelques millimètres pour bien enfouir les graines. À la fin de ces étapes, arrosez en pluie fine.

La première tonte et l’entretien de la pelouse

Une fois que l’herbe est bien fournie et que les brins mesurent environ 10 cm, procédez à la première tonte. Ne le faites pas avant pour éviter de fragiliser les jeunes pousses. Après, tondez régulièrement tout au long de l’année pour bien entretenir la pelouse. Évitez néanmoins en hiver et lors des périodes sèches. Après quelques années, vous pourrez utiliser un scarificateur pour enlever la mousse de l’herbe et bien l’aérer. N’oubliez pas de mettre de l’engrais deux fois par an.

Cet article a été écrit par Norbert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + 4 =